forum bouddhisme & dépendance

Bouddhiste ou bouddhistes ? La mode du bouddhisme en Occident révèle-t-elle une nouvelle forme subtile de dépendance ? Certaines pratiques de bouddhisme occidentalisées, en particulier de bouddhisme tibétain, peuvent-elles se révéler addictives ? Forum.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Rencontre entre AIKIDO et bouddhisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
alainfoucault
Membre de longue date


Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: bouddhisme   Dim 15 Jan - 16:11

Bonjour,
j'ai pratiqué l'aÏkido il y a vingt ans , ainsi que le yoga, taichi et karate. De fil en aiguille, je me suis intéressé à différentes philosophie et bouddhismes, et suis arrivé, il ya douze ans , à pratiquer le bouddhisme de Nichiren Daishonin. C'est l'enseignement et la pratique la plus complète et claire, que j'ai pu abordé. Je connais les courants plus ou moins ésotérique évoqués dans les arts martiaux:shingon,ritsu,zen,... Nichiren a démontré au treizième siècle , leurs limites, démonstrations à l'appui, et réfuté, un par un, tous leurs arguments, sur la base d'une vie consacrée au bouddhisme.Il a fini par transmettre le mantra: Nam Myoho Renge Kyo, comme étant l'ultime et efficace moyen d'atteindre l'éveil.
J'ai expérimenté et vérifié cela dans ma vie quotidienne et ma pratique des arts martiaux. On peut puiser à chaque instant à la force universelle sans limite, contenue dans nos vies: cette pratique de régénération quotidienne le permet. Alors qu'il faut beaucoup de temps, voir des vies entières et de complexes et lourdes austérités non adaptées à nos vies et élitistes, Nichiren a donné un moyen simple d'y parvenir. Je vous souhaite de bonnes expériences et une bonne recherche!Bien à vous, alain Foucault, de Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Im
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 389
Localisation : http://bouddhismes.info
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Rencontre entre AIKIDO et bouddhisme   Dim 15 Jan - 17:05

Cher Alain,

Votre sincérité est tout à votre honneur. Permettez-moi de suggérer que votre certitude, si elle vous a ôté les questions sur le sens, m'en pose en retour. Laissez le temps au temps, et vous verrez bien si d'ici vingt ans vous serez aussi enthousiaste du mantra qui semble, selon vous, agir comme une potion magique, un élixir. J'avais une camarade à l'université aux USA qui s'est engagée dans une école du Nichiren voici une bonne vingtaine d'années. Elle a retrouvé ma trace récemment grâce à internet et m'a confié qu'elle avait dû tout abandonner de son puissant engagement, lorsqu'elle a rencontré (ce sont ses propres mots) "a brick wall", un mur de briques, pendant une de ses récitations rituelles. Elle a eu une expérience hallucinatoire étrange qu'elle m'a racontée simplement : les lettres imprimées en noir de son texte rituel ont soudainement pris une couleur rouge, inexplicablement. Terrifiée, elle a tout arrêté du jour au lendemain après une vingtaine d'années d'engagement et de pratique intenses. Elle m'annonçait aussi dans ses e mails être alors devenu chrétienne et militer activement au sein de son église évangélique.
Rendez-vous donc dans vingt ans, Alain, lorsque les"effets spéciaux" de la formule mantriquese seront peut-être estompés ou vous auront quelque peu lassé.
J'espère que vous ne serez pas froissé de ma réponse directe à votre amical message, elle en est le reflet puisque vous exprimiez vos certitudes, j'y ai répondu aussi sincèrement par ma conviction... Je vous souhaite aussi bonnes recherches, vous souhaitant une agréable continuation en Bretagne. N'hésitez pas à répondre, à commenter ou à amplifier votre présentation de ces bienfaits que vous évoquiez, mon modeste message n'est pas péremptoire, et ne prétend ni à l'exhaustivité, ni à la vérité, mais vous offre tout comme vous, ma sincère appréciation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bouddhismes.info
alainfoucault
Membre de longue date


Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: réponse boudhisme   Dim 15 Jan - 18:10

je comprend votre réaction, elle est fréquente lorsque l'on évoque ce bouddhisme. Cette pratique n'a rien de magique pour moi et est très bien identifiée par une étude approfondie. Les effets spéciaux dont vous parlés sont anecdotiques et peuvent en effet séduire ou, faire peur à certains. la certitude dont vous parlez n'est due qu'a l'expérience quotidienne et évolue eu fil des jours. Rien de figé dans cela. L'expérience de votre amie est regrettable, mais n'est pas si étonnante et j'ai entendu ce genre de chose, déjà. Notre esprit possède des fonctions différentes, et au cours de sa pratique cette personne a du entrer dans un champ de perception différent du quotidien; les pratiquants d'arts martiaux parlent de "code couleur" notamment. Elle a été déroutée par cela et c'est normal. j'ai rencontré un philipin dans le passé, qui se vantait d'avoir ce genre de"pouvoir". C'est pouquoi,également il est important de demander les conseils et l'appui de ses ainés.
Vous dites également que je me lasserais sans doute dans vingt ans. Ce serait avoir un engagement léger et être basé sur une compréhension superficielle de cet enseignement qui s'éprouve justement dans la réalité. La shijin bouddhique(croyance), se forge justement au fil du temps, dans notre vie quotidienne. ma compagne, pratique depuis vingt trois ans et approfondit toujours cet enseignement; Je connais des partiquant de trente ou quarante années de partique, sans constater autre chose qu'une immense bienveillance et attention, et le souci d'aider les autres. la persévérance est la clé de tout enseignement et la garantie de résultats. Je suis désolé d'avoir donné l'impression d'une certitude absolue: il s'agit de foi et de quarante cinq ans d'existence et d'expériences diverses.
Pour en revenir à votre amie, au sujet de ce mur qu'elle a visualisé, je pense que c'est une vision symbolique d'un obstacle à dépasser. On dit que lorsque les obstacles apparraissent, c'est que l'on a la capacité présente de les vaincre. C'est justement parce que sa pratique était franche et intense , qu"elle à fait ces expériences, qui l'ont effrayé.
Il n'y arien de péremptoire, non plus dans ma démarche, mais il n'est pas interdit non plus d'avoir des certitudes lorsqu'elles s'appuient sur la réalité éprouvée et reconnue. Vous faites sûrement partie d'un autre courant philosophique, et je sais qu'il est difficile de remettre en question ses attachements. j'ai commencé par le faire, contraint par de graves problèmes et du admettre l'inanité ce certains enseignements qui préfèrent resé vague et ne jamais apporter de réponses objectives. Notre mouvement prône le dialogue comme vecteur de paix, quel que soit le courant que nous choisissons.Chacun son parcours, dans le respect de nos choix et le partage de nos expériences.Merci. cordialement.
Alain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenryu
Membre de longue date


Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Rencontre entre AIKIDO et bouddhisme   Dim 15 Jan - 19:51

Une pratique saine et simple, comme la méditation assise ou la récitations de mantras, sans nul doute apporte de bons résultats, et aide à intégrer les autres pratiques du corps, de la parole et de l'esprit que l'on a fait ou continue de faire par ailleurs.

Ce que je trouve porteur de complications et éventuellement de problèmes, c'est d'associer ces pratiques à une école, un groupe, et d'identifier le bienfait naturel qui nous est disponible quasi-spontanément avec ces dits écoles et groupes.
Ceci dit, il y a un bienfait à ces groupes, bienfait social, mais c'est aussi par ce biais que les instructions se véhiculent. Mais là encore, il y a nombre d'écoles qui proposent celà, alors pourquoi se fixer ?

D'autres vous diront, avec raison, que les écoles et les instructructions qu'elles prodiguent diffèrent en qualité et authenticité, et vous n'ignorez pas les critiques adressées à la Sokka Gakaï, ce sont donc des points que je n'évoquerai pas. (en tout cas pas maintenant Laughing)

Ce site est plutôt critique et cela peut parfois être cruel ou dur. Sachez cependant que pour ma part vous êtes le bienvenu parmi nous, Sokka Gakkaï ou pas, vous avez le mérite d'être là et de communiquer.

Bonne continuation, et ne nous en voulez pas si vos croyances sont mises en pièces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alainfoucault
Membre de longue date


Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: boudhisme   Dim 15 Jan - 20:18

j'attends donc d'être mis en pièce,...Merci en tout cas pour votre respect votre accueil. De quelles croyances s'agit-il? Et pourquoi pratiquer dans un groupe? D'abord le choix personnel. Ensuite ce groupe est garant d'une certain service évitant des dérapages qui peuvent-êter regrettable et répondre aux questions que se pose le nouveau membre. Il s'agit donc de liberté de choix. j'ai par ailleurs fait l'expérience d'être livré à moi-même, par le passé et le manque de compréhension m'a fait saisir l'importance d'un minimum de cadre. Cependant, ma pratique quotidienne est personnellement assumée et rien ne m'oblige à participer aux réunions mensuelles, sinon le plaisir de retrouver des amis et de partager des expériences. Cela permet aussi de setenir au courant de l'actualité et des dialogues menées par notre mouvement dans le monde entier. Je suis au courant des critiques menées contre nous et les reçoit directement d'ailleurs, par différents biais(cruels effectivement). Cette pratique me donne la force nécessaire pour ne pas y succomber et la clairvoyance pour éviter l'état d'enfer. Je trouve intérressant, depuis que j'ai commencé, il ya douze ans; de constater la réalité de la démocratie, dès lors que l'on s'engage dans quelque chose: jje suis tomber de haut, tel Candide visitant le vaste monde. C'est édifiant, et étant à l'intérieur de ce mouvement, je ne peut que constater la manière dont, notamment, les médias s'y prennent pour nous discréditer, sans avoir peur d'avoir recours au mensonge et autres reportages truqués. On voit là, la pensée unique à l'oeuvre qui nous dicte ce que nous devons croire et la façon dont nous devrions mener nos vies. Je n'ai que ma sincérité et mon expérience , mais c'est un véritable trésor que de les conserver. Merci. Amicalement.
Alain;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thierry
observateur avisé
avatar

Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Rencontre entre AIKIDO et bouddhisme   Dim 15 Jan - 21:30

Ces trigrammes ont-ils un rapport même lointain avec ceux, associés par paires, du Yi King ?

oups je n'avais pas vu cette question, réponse oui, il y a un rapport avec les trigramme du yi king, et au dela le livre des mutations

http://daojia.free.fr/kungfu/bagua.htm

l'idée qui sous tend ce raisonnement est qu'avant de partir du japon ueshiba pratiquait linéairement et qu'a son retour de chine sa forme était circulaire.
Sinon il a eu l'illumination dans le cadre d'une école esotérique shinto dont il pratiquait les asceses "omoto kyo"

http://fr.wikipedia.org/wiki/Morihei_Ueshiba

au japon shinto et bouddhisme ont longtemps fait bon ménage, précicément jusqu'a la période meiji ou pour revenir a une certaines idée de la pureté bouddhisme et shinto furent séparés de force.
Dans la réalité il y a souvent un autel shinto dans les temples bouddhistes et inversement, toute divinité bouddhiste a aussi sa contrepartie dans le shinto, ainsi mahavairocana est amatératsu etc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Im
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 389
Localisation : http://bouddhismes.info
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Rencontre entre AIKIDO et bouddhisme   Lun 16 Jan - 3:00

Merci Thierry de ces explications et de ces 2 liens que j'ai lus avec vif intérêt.
L'idée d'associer le mouvement et les trigrammes est très intéressante et a dû vous permettre d'expérimenter, j'imagine...

Quant à l'Aikdo, j'ignorais tout de son fondateur avant de lire cet article.

"Morihei Ueshiba étudie le chinois et la religion bouddhiste sous la direction d'un prêtre shingon. "

Il avait donc aussi cette connection avec le Shingon, lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bouddhismes.info
mind
observateur avisé


Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 14/09/2005

MessageSujet: Re: Rencontre entre AIKIDO et bouddhisme   Lun 16 Jan - 8:34

On l'a retrouvé :
Vous voyez ce géant assis au centre de cette photo, c'est un lutteur de sumo



il s'appelle TENRYU et il voulut défier Morihei Ueshiba Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenryu
Membre de longue date


Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Rencontre entre AIKIDO et bouddhisme   Lun 16 Jan - 13:54

Héhéhé ...... rambo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alainfoucault
Membre de longue date


Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: aikido et boudhisme   Lun 16 Jan - 15:08

Et alors?...David et Goliath... Alain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bitis
observateur avisé
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Rencontre entre AIKIDO et bouddhisme   Mer 18 Jan - 11:22

je ne penses pas que OS aurait accepté un défi, son enseignement en veux tous le contraire.

ceci dit vers les années cinquante, les japonnais appelaient son dojo "dojo de la mort".

je ne comprend pas non plus pourquoi créer des groupes, c'est le même en aiki et le resultat est toujours négatif avec toute leur petite guerre interne.

vincent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenryu
Membre de longue date


Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Rencontre entre AIKIDO et bouddhisme   Mer 18 Jan - 14:31

Il me semble au contraire qu'acceuillir le défi fait partie de l'esprit de l'aïkido, dans le sens où le refuser serait une violence. Je crois qu'en aïkido quand un coup arrive on ne le refuse pas, on fait avec.

Historiquement, il ma semble qu'il a accepté, mais je ne sais pas si c'est celui-ci dont il s'agit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thierry
observateur avisé
avatar

Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Rencontre entre AIKIDO et bouddhisme   Jeu 26 Jan - 20:06

vu sur le web http://www.cybersurvey.com/kata.htm
ce n'est pas exactement sur l'aikido, mais comme le theme a une résonance avec les arts matiaux..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Im
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 389
Localisation : http://bouddhismes.info
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Rencontre entre AIKIDO et bouddhisme   Ven 27 Jan - 1:09

Idea Beau texte, je me suis permis de mettre une copie de votre lien aussi en "Ressources".

_________________
http://bouddhismes.info
Une rencontre imaginaire du bouddhisme & de l'Occident
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bouddhismes.info
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre entre AIKIDO et bouddhisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre entre AIKIDO et bouddhisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Bouddhisme en occident
» zen ou bouddhisme tibétain
» Bouddhisme et arts martiaux.
» Quel bouddhisme ?
» Bouddhisme et Christianisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum bouddhisme & dépendance :: Accéder au forum bouddhismes & dépendance :-
Sauter vers: