forum bouddhisme & dépendance

Bouddhiste ou bouddhistes ? La mode du bouddhisme en Occident révèle-t-elle une nouvelle forme subtile de dépendance ? Certaines pratiques de bouddhisme occidentalisées, en particulier de bouddhisme tibétain, peuvent-elles se révéler addictives ? Forum.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 DEPENDANCE ? Des bouddhismes libérateurs ou addictifs ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13

Le bouddhisme est-il addictif ?
NON, il est libérateur !
54%
 54% [ 7 ]
OUI, certaines formes dévotionnelles créent une nouvelle dépendance...
46%
 46% [ 6 ]
Je ne sais pas.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 13
 

AuteurMessage
Maître EYA
valeur sûre
avatar

Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 28/06/2005

MessageSujet: Re: DEPENDANCE ? Des bouddhismes libérateurs ou addictifs ?   Ven 30 Déc - 16:41

Im a écrit:
La loi oblige chacun à signaler les crimes à la justice
Leur auteur risque, en Cour d'Assise, une très lourde peine de détention.
ce facteur augmente très significativement la peine encourue. Aujourd'hui les viols sur mineurs, sont éventuellement punis plus sévèrement que les crimes de sang.
Tenryu a écrit:

Je pense comme vous, que la dénonciation est un devoir dans ce cas.
Im a écrit:
dans le mot "abus" (qui est assez bien choisi je trouve) se regroupent inévitablement toutes sortes de dérapages, certains bénins en regard de la loi, même si moralement contestables. Et vous êtes le bienvenu pour nous parler plus en détail de ceux-là, afin d'éclairer nos lanternes.
Les autres, délits ou crimes, s'ils existent doivent être signalés à la justice.
Tinh'Y a écrit:
oui, c'est un devoir de dénoncer, avec discernement certes... mais il faut le faire.... je sais la question est délicate... surtout quand il y a un non lieu, la victime peut se sentir encore plus mal après... mais maintenant il y a des structures d'aide...
Dans un autre contexte, j'ai souvent affaire à ce genre de problème... et le fait de porter plainte peut complètement remettre quelqu'un sur pied, avec un accompagnement bien sur... même le secret de la thérapie doit être levé dans ce cas....
Tenryu a écrit:

Vous me demandiez plus de détails Im. Je me suis dit que ce serait peut-être du voyeurisme que d'étaler ainsi toute la crotte que j'ai pu amasser dans les oreilles, quelque croutillantes soient ces histoires. Ma foi, je pense qu'il est néanmoins bon de citer ces exemples, car les nouvelles générations doivent appréhender les mêmes évènements avec une autre attitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Im
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 389
Localisation : http://bouddhismes.info
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: DEPENDANCE ? Des bouddhismes libérateurs ou addictifs ?   Ven 30 Déc - 18:47

Merci, Tenryu pour vos messages, et je suis d'accord pour votre attentive analogie qui est bien meilleure que celle, mercatique et consumériste, que j'avais proposée au titre peut-être d'un zeste de provocation à la réflexion : choisir un instructeur s'apparente selon vous davantage à un mariage ou à une relation personnelle de longue durée entre deux êtres. Votre image est quand même plus adaptée que celle d'un achat chez Darty, je vous le concède.

Merci Maître Eya pour ce grand retour, toujours très bienvenu, nos visiteurs doivent savoir s'ils rejoignent ce forum dans quelques semaines (et alors votre avatar aura vraisemblablement changé) que vous avez épinglé nos tendances sécuritaires avec la photo du Maréchal Pétain dans votre message en lieu et place de votre avatar.
Vous êtes en droit d'exprimer ainsi avec humour la méfiance que vous inspire à juste titre les idéologies de la délation.
Cependant, il ne s'agit pas dans nos propos de victimiser un groupe a priori (ce qui était au coeur du pétainisme) mais de faire reconnaître justement le droit des victimes, qui aujourd'hui n'est pas toujours bien pris en compte par les écoles elles-mêmes et leurs sympathisants, votre message en étant une amusante illustration. L'exemple de Tenryu je vous le rappelle porte sur un enfant âgé de treize ans au moment des faits, qui dit avoir été violé dans la maison de ses parents, par un ancien des deuxièmes retraites collectives de trois années. Ce dernier a peut-être aussi usé de son prestige spirituel et de la confiance de tous pour abuser ainsi d'un mineur au nom même du bouddha. Suggérer à la victime de porter plainte n'est pas faire acte de pétainisme ni d'esprit délateur mais d'un simple devoir citoyen. Personnellement si les faits qu'évoque celui qui est devenu aujourd'hui un jeune adulte, qui les a confiés a Tenryu, sont avérés, la loi du silence me paraîtrait bien pire que le signalement par la victime de son bourreau à Me ou Mr le Procureur de la République. La responsabilité morale de l'institution dharmique à laquelle appartenait l'enfant ne peut pas non plus être éludée a priori, mais doit être attentivement étudiée, selon les faits. Just facts.
Au Canada des paroisses entières ont dû vendre leur patrimoine immobilier (propriétés, résidences, locaux de collèges, maisons, etc.) pour payer les dommages et intérêts que la justice du pays a demandés à l'église catholique de quelque évêché à l'issue de procès pour des actes de pédophilie accomplis par des prêtres sur leurs élèves dans des pensionnats.
Je ne vois pas pourquoi l'impunité serait de mise en France si des responsabilités sont établies, et pour cela le signalement est la première étape de la reconnaissance des victimes, mais aussi de la préservation d'autres enfants, puisque en relisant Tenryu, vous constaterez qu'il semble que l'auteur présumé des faits continue plus ou moins à franchir la ligne blanche de la loi avec d'autre mineurs. C'est aussi pour préserver ces enfants à l'avenir, que la justice doit, si ces faits sont exacts, être saisie.
Votre réaction amusée montre peut-être aussi la difficulté à établir une logique contractuelle, c'est à dire équitable, au sein du bouddhisme tantrique en Occident, où les maîtres ont hélas les droits et les élèves, tous les devoirs. Il me semble que droits et devoirs doivent être mutuels et garantis, dans le bouddhisme aussi. Je ne vois pas pourquoi Darty ferait mieux que la maison du bouddha à cet égard.

Addendum : Les écoles initiatiques du tantrisme bouddhique bénéficient souvent de la reconnaissance du statut d'associations cultuelles ou de congrégations religieuses, et des avantages sociaux et fiscaux relatifs à ces statuts. Il me semble que ce statut leur confère aussi des devoirs de prévention, avec ces droits légitimes.

_________________
http://bouddhismes.info
Une rencontre imaginaire du bouddhisme & de l'Occident
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bouddhismes.info
Tinh'Y
Membre de longue date
avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: DEPENDANCE ? Des bouddhismes libérateurs ou addictifs ?   Ven 30 Déc - 19:53

oui mais ça peut aussi aggraver le problème.... Dans la mesure où la loi 1905 a été faite pour le catholicisme et son centralisme : assemblée des evêques de france avec un président de la conférence épiscopale; il est demandé la même chose aux autres religions.... il y a donc des représentants des bouddhistes....

Citation :
Il était donc nécessaire, en premier lieu de faire nommer par le chef spirituel de l'école Kagyupa, Sa Sainteté Shamar Rinpoché, des représentants en France "assimilables" aux Evêques de la religion catholique. Ce qui fut fait. Par lettre du 13 mai 1987, le Ministre des Affaires Etrangères a confirmé au Ministre de l'Intérieur que Sa Sainteté Shamar Rinpoché remplissait toutes les conditions pour nommer valablement des représentants en France et que ceux-ci avaient ainsi le pouvoir de délivrer l'attestation exigée par la loi. Le dossier ainsi complété a été soumis au Conseil d'Etat par le Ministre de l'Intérieur. Un décret en date du 8 janvier 1988, N° INTA 8700383 D et publié au Journal Officiel du 10 janvier 1988 a accordé la reconnaissance légale à la communauté Karmé Dharma Chakra.

Une telle décision fut d'une importance considérable puisqu'elle a constitué la première reconnaissance du bouddhisme comme une des grandes religions présentes en France. Elle a permis à d'autres centres bouddhistes , dès lors que des "ecclésiastiques" y résident ou y sont formés, de bénéficier des mêmes avantages que les communautés religieuses catholiques. Elle confère enfin au bouddhisme une représentativité auprès des Pouvoirs Publics français, identique à celle des autres grandes religions."
http://www.bouddhisme-france.org/

cela me laisse sceptique....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître EYA
valeur sûre
avatar

Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 28/06/2005

MessageSujet: Re: DEPENDANCE ? Des bouddhismes libérateurs ou addictifs ?   Sam 31 Déc - 1:22

MEILLEURS VOEUX A TOUTES ET A TOUS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mind
observateur avisé


Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 14/09/2005

MessageSujet: Re: DEPENDANCE ? Des bouddhismes libérateurs ou addictifs ?   Ven 6 Jan - 20:08

Tenryu a écrit:


Car comment couvrir un moine-lama Bouthanais qui pique 50 francs dans la boite d'offrandes du temple, si ce n'est qu'on est bouché et presque lobotomisé ? Comment rester coï lorsqu'il répond, lorsqu'il est critiqué pour cet acte : "Ca ne vous regarde pas", à moins qu'on ait perdu toute capacité de répartie ?


Je ne sais si ton moine en était à ses débuts mais il y en avait qui "pratiquaient" les détournements de fond directement vers le bouthan
pirat
comptables et secrétaires étaient d'ailleurs Shocked Shocked Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenryu
Membre de longue date


Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: DEPENDANCE ? Des bouddhismes libérateurs ou addictifs ?   Ven 6 Jan - 23:25

Ben tu vois Mind, c'est comme ça que le système a pu fonctionner : comme chacun(e) n'a qu'une parcelle infime des infos, ça prend des années pour reconstituer le tableau. Dans ce cas précis, et tu me corrigera, on parle de quelque chose comme quinze ans, non ?

Alors mieux vaut tard que jamais, même si on passe pour des voyeurs ou des passionnés des recoins lugubres de l'humanité.

Ceci dit, mon but est de libérer les pratiques en crevant l'abcès qui en interdit l'accès. Car lorsque les pratiques sont associés dans notre inconscient à cette ambiance scabreuse, il est normal de sentir un malaise et de délaisser finalement notre bien-être, qui n'a rien à voir avec les "mafias"....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenryu
Membre de longue date


Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: DEPENDANCE ? Des bouddhismes libérateurs ou addictifs ?   Ven 6 Jan - 23:40

D'ailleurs, je discutais récemment avec un ami qui vit près d'un centre, en Bourgogne. Je lui disais mon bonheur de rencontrer et de faire partie de la sangha bouddhiste du net, mais lui faisait remarquer à quel point ce monde du bouddhisme français était éloigné du monde tibétain.
Il m'a répondu quelque chose d'étonnant, c'est que le monde tibétain et le monde bouthanais sont encore plus éloignés. Des guerres de nature diverses ont émaillé leur histoire commune, et les rapports des bouthanais dans les centres et les "maisons mères" tibétaines sont incompréhensibles pour le profane, et difficiles même pour les habitués.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claire
experte en écriture(s)
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: Re: DEPENDANCE ? Des bouddhismes libérateurs ou addictifs ?   Mer 25 Jan - 15:04

Salut à tous,
ça chauffe, ça bouillonne sur le forum qui, je le vois avec plaisir, a repris du poil de la bête. Pas eu encore le temps de tout lire (d'autant qu'à vrai dire c'est pas du tout mon rayon et je trouve tout ça très obscur), mais je me suis un peu baladée... J'ai retenu avec plaisir et soulagement une remarque de l'un d'entre vous qui disait qu'après tout, pour méditer, pas besoin d'avoir inventé la poudre, savoir s'asseoir en tailleur suffisait. Alors ya pas de mal, même si on n'est pas un super connaisseur, de se sentir proche de cet "esprit de contemplation" qui anime le bouddhisme ?? Ce n'est pas trop présomptueux d'essayer de "méditer" en solo, (un peu "à l'arrache", il faut bien l'avouer, d'ailleurs) ??
En tous cas, merci à M.E. pour son chouette cadeau de Noël, j'en ai pas eu beaucoup, ça m'a bien fait plaisir !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Im
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 389
Localisation : http://bouddhismes.info
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: DEPENDANCE ? Des bouddhismes libérateurs ou addictifs ?   Mer 25 Jan - 15:35

Merci Claire de cette promenade sur le forum. Oui le forum s'est déroulé avec de la passion, beaucoup de compétences de la part de ses participants, et des débats voire des confrontations qui désormais touchent au coeur du sujet. C'est d'ailleurs ce que vous évoquez aussi dans votre message en suggérant que peut-être ce qui fonde une approche partagée est de méditer simplement en solo (j'ajouterai quant à moi : en duo ou en trio c'est agréable aussi, quand c'est possible) ...

Il y a quelques liens en plus dans la rubrique RESSOURCES aussi qui sont intéressants peut-être à ouvrir à votre convenance. Enfin "le piaf" (Mlle) vous donnerait sans doute raison sur le fil de discussion DECOUVERTE.

[Enfin le nouveau site http://bouddhismes.info présentera certaines des problématiques du forum sous la forme d'un blog d'auto fiction tenu par le webmestre de ce forum. Les liens utiles des ressources y sont repris et actualisés dans une page "liens utiles" facile à consulter. Note de l'administrateur.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bouddhismes.info
raspiengeas



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: DEPENDANCE ? Des bouddhismes libérateurs ou addictifs ?   Mar 3 Avr - 0:55

j'ai retrouvé certains des éléments de cette discussion sur ce nouveau site : http://bouddhismes.info/ indiqué ci-dessus que je trouve en effet très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DEPENDANCE ? Des bouddhismes libérateurs ou addictifs ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
DEPENDANCE ? Des bouddhismes libérateurs ou addictifs ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
 Sujets similaires
-
» Pseudo allergie
» Liste de symptômes (que vous pouvez compléter)
» Prière pour se libérer des liens mauvais !
» Chapelet de la libération ! Apporte de nombreuses guérisons et libérations.
» Se libérer du regard des autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum bouddhisme & dépendance :: Accéder au forum bouddhismes & dépendance :-
Sauter vers: