forum bouddhisme & dépendance

Bouddhiste ou bouddhistes ? La mode du bouddhisme en Occident révèle-t-elle une nouvelle forme subtile de dépendance ? Certaines pratiques de bouddhisme occidentalisées, en particulier de bouddhisme tibétain, peuvent-elles se révéler addictives ? Forum.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Qu'est ce qu'une CERTITUDE ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Tinh'Y
Membre de longue date
avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'une CERTITUDE ?   Lun 16 Jan - 14:33

Tenryu, tu es en train de prouver ce que j'ai dit plus haut, sur le mécanisme sectaire et pervers... si le propos est dilué sur tout le forum, nous n'avons plus qu'à le quitter...

Ici nous essayons de défaire les mécanismes de dépendances du bouddhisme, afin que des gens comme Alain n'en soient plus victimes.

je ne suis pas gentille moi ....

De plus admirer l'art de la perversion c'est moi qui vais passer pour sectaire car je ne reconnais pas la secte nichiren... tout à coup cela s'inverse...
Il est fort le tour de passe passe hein.... et il se joue sans cesse sur les forums...
Et tout le monde va me retomber sur le dos parce que je ne suis pas tolérante... c'est ça l'art de la secte faire passer ses opposants pour des sectaires... ça marche à tout les coups comme ça, et les gens de bonnes volonté tombent dans le panneau... comme ils ne veulent pas avoir l'air méchants..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tinh'Y
Membre de longue date
avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'une CERTITUDE ?   Lun 16 Jan - 14:54

juste un petit rajout pour dire qu'il y a des membres Nichiren qui ne sont pas aussi sectaires et prosélytes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alainfoucault
Membre de longue date


Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: canada dry   Lun 16 Jan - 15:02

Comme quoi, chacun à un chemein à faire pour progresser. Je me suis quelque fois heurté avec des membres ou des responsables, comme quoi le débat est ouvert entre nous et souvent très animé d'ailleurs!Comme le dit Nichiren, " les êtres humains sont comparables aux taros(sortes de tubercule), qui en se frottant les uns aux autres, se polissent mutuellement. Merci.Alain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alainfoucault
Membre de longue date


Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: certitudes   Lun 16 Jan - 15:13

pour Thierry,

Je me demandais si vous étiez Thierry Allibert, enseignant le tai chi martial?
Alain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thierry
observateur avisé
avatar

Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'une CERTITUDE ?   Lun 16 Jan - 15:44

non point Cool le qi kong que j'enseigne est plutot basé sur l'activation des méridiens d'acupuncture, loin de tout aspect martial
A vrai dire je n'ai jamais vraiment accroché au tai chi, quoique certains styles anciens sont très interessant, genre wu dang etc

pour tout ce qui est arts martiaux je vous conseille
http://www.kwoon.info/forum/index.php

cordialement
Thierry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenryu
Membre de longue date


Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'une CERTITUDE ?   Lun 16 Jan - 15:52

De toutes façons Tin'hy, quoi que tu fasses, on finira toujours par te tomber sur le dos Twisted Evil

Qui aime bien châtie bien Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenryu
Membre de longue date


Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'une CERTITUDE ?   Lun 16 Jan - 16:23

A mon tour, je vais conclure très simplement, Alain, par ces quelques points.

Il est établi que la croyance, vu comme auxiliaire de la foi, peut servir de base à une transformation de l'esprit qui soit positive et aille dans le sens de l'éveil, et être liée à une pratique.

Si la croyance que vous revendiquez est la vôtre, alors très bien, cela marche pour vous. Si, en plus, vous conservez votre liberté d'esprit tout en profitant des bienfaits sociaux que vous procurent les groupes Sokka Gakkaï, tant mieux encore pour vous.

Quant à espérer que d'autres approuveront ou partageront ce dont vous jouissez, c'est aller trop loin.

Dans les systèmes impliquant la croyance, il faut quand même faire attention à voir quelles sont ces croyances et quelles sont les implications. Je ne connais pas ou très mal le fond de l'école que vous présentez, mais à l'évidence, ce que cite Thierry indique que même espérer une argumentation c'est aussi aller trop loin.

La logique n'a pas grand-chose à voir avec des croyances aussi bariolées, sorties comme lapin du chapeau. A vous voir venir avec une position aussi faible sur un forum des plus critiques, on se demande si vous n'êtes pas venu pour qu'on vous débarasse de ce dont vous n'avez aucun besoin. On se demande aussi si vous vous rendez compte d'où vous mettez les pieds, j'ai essayé de vous prévenir au tout début.

Vous pourriez garder l'essentiel de votre croyance, et mettre le reste à la poubelle. Tous les mantras, bien utilisés, marchent bien. Il y a plein d'écoles où la foi peut côtoyer une logique irréprochable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Im
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 389
Localisation : http://bouddhismes.info
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'une CERTITUDE ?   Lun 16 Jan - 16:48

Passionnant débat, avec une fine lame de plus : Alain qui s'avère un débateur énergique et agile.
J'ai été très attentif aux échanges avec Thierry, car vous avez accès aux informations et aux connaissances de traditions sino-japonaises.
Là où Thierry analyse à partir de la logique et du débat, Alain affirme les préceptes et notions apprises dans les écoles qu'il fréquente, et qui semblent avoir peu ou prou remplacé ou subjugué les principes du discernement.
L'avantage de Thierry est qu'avec son bagage et son référentiel, il peut parler et communiquer avec tout le monde, petits et grands, chrétiens, baladins, scientifiques, artistes et bouddhistes.
Le problème que j'imagine peut avoir Alain est qu'il doit se contenter de n'échanger qu'avec des membres de son organisation, pour éviter la réfutation, et donc l'incommunicabilité.
Je pense que la valeur d'un paradigme, d'une vision du monde, d'un référentiel se mesure aussi à cela, c'est à dire à la possibilité que nous avons de communiquer avec les autres hommes. Si notre regard est universel, s'il partage les principes universels de la logique, de la réfutation, du bon sens, de l'analyse et de l'expérimentation, il permet effectivement de vivre pleinement, en communiquant pleinement. Si en revanche nous nous limitons à une gnose étroite, à des principes acquis au sein d'une organisation et qui contredisent les lois de la logique, nous nous retrouverons dans un milieu étroit, limité, comme coupé des autres, et c'est dommage. Mais chacun est libre de ne vivre qu'à 1% de son potentiel communicatif si cela lui chante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bouddhismes.info
thierry
observateur avisé
avatar

Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'une CERTITUDE ?   Lun 16 Jan - 17:26

discours très fin et argumenté que je partage tout a fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alainfoucault
Membre de longue date


Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: croyance et liberté   Lun 16 Jan - 17:46

Merci,

Vous posez de bonnes questions et je me les suis posés au début de ma pratique. Pourquoi s'engager dans une organisation et adopter une croyance. Maintes fois je me suis dit que ce n'était pas nécessaire. Puis je me suis dit que je l'avais décidé. Si l'on s'engage dans le bouddhisme, même par curiosité, c'est que l'on souhaite atteindre l'éveil ou vérifier ce qu'est cet éveil. J'ai cru un moment que cela me limiterais et me briderait dans ma communicabilité et c'est vrai qu'il faut êtyre vigilant là dessus. Je constate et vérifie au quotidien qu'après chaque pratique, je me sens régénéré et ai laissé ou transformé mes problèmes ou angoisse et puis ainsu repartir "rechargé" à bloc pour une nouvelle journée, de nouveaux combats. Il ne s'agit pas, pour moi, d'autre chose que d'utiliser un outil de façon pragmatique et de vérifier que cela fonctionne. Je constate par exemple en karate, qu'aucun prof ne m'a montré ou fait comprendre ce que j'ai compris et expérimenté en pratiquant dans le sens de progresser en karate.
Vous dites que je ne répond que par des préceptes, mais je n'ai pas inventé le bouddhisme et dois me référer aux enseignements que je suis pour vous répondre! D'où tirez vous vos propre réponse doctrinales? Par contre je suis capable d'user de logique sur différents sujets, ce qui ne veut pas dire que ce Bouddhisme en est dépourvu. Je ne crains pas d'être égratigné si celà me fait avancer et ne me sens pas prisonnier d'une école ou de cte enseignement.
J'ai plaisir à dialoguer avec vous et à me tester moi même, ainsi que mes convictions. Je trouve que le président Tode explique bien, justement les distinctions faites entre ces différents "Sûtras du LOtus". Je ne vois pas où est le lapin, alors que celà part d'une méditation et étude sérieuse de ces enseignements. Si je me sentais entravé dabs ma liberté de conscience, je quitterais immédiatement la soka Gakai, ce uq ej'ai fais autrefois(au début), confondant ainsi la loi et les personnes.
Quant à pratiquer d'autres mantras qui apporterais mes mêmes effets; c'est parce que je suis en accord avec Nichiren et son analyse, que je ne le fais pas. J'ai essayé autrefois le OM en yoga et suis allé écouter l'enseignement d'un lama en tibéthain(ce qui n'était pas facile, la traduction étant mauvaise)., j'en suis ressorti, alors que j'envisageais de"prendre refuge", avec un sentiment de malaise, mélangé à une forte impression d'archaïsmes et de putréfaction. J'ai alors eu une sorte d'illumination, en contemplant le ciel bleu et limpide au dessus des arbres du centre de Plouyai en bretagne, instinctivement, j'ai rejeté ce lieu et ces enseignements comme étant un contre sens à lavie. L'impression fut si forte qu'elle s'et gravée en moi . La vie n'est pas la négation du désir et l'abandon du corps au profit de l'ascese de l'esprit. J'en suis convaincu et l'on voit les dégâts causés par ce conflit entre chair et esprit dans certains ordres religieux. La vie est une entité globale et une, comportant de multiples aspects. J'ai aussi été , en premeir attiré par le christianisme et ai eu de très bonnes senstions dans une relation simple et sans églises, avec l'ensignement du Christ que je respecte. Je pense que j'aurai pu me contenter de celà si les évène ments de ma vie ne m'avais conduit à certaines prises de conscience ou sentiments d'impuissance face à la maladie, notamment, ou comment créer la paix dans ce monde(d(abord en soi même). Ce qui m'anène à cet engagement dans Gakkaï qui propose une organistaion et des actions concrètes pour la paix. C'est le sen de mon engagement que de participer, avec la force d'une organisation, à la paix mondiale. Sinon comme le dit Daisaku Ikeda, cela n'aurait aucun sens. Merci.Alain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Im
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 389
Localisation : http://bouddhismes.info
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'une CERTITUDE ?   Lun 16 Jan - 17:52

Oui d'un côté vous êtes mieux ainsi, vous vous rechargez à bloc, mais de l'autre côté, de celui des autres qui sont en dehors de votre monde d'idées, vous êtes peut-être un peu moins en phase. Et le cas échéant comme certains parmi ces personnes extérieures à votre monde spirituel argumentent avec vous, vous pouvez légitimement vous sentir déchargé, un peu las, voire fatigué de ce débat qui doit souvent se reproduire à l'identique, et qui les fatigue aussi.
Ce que je veux dire par là est que cet engagement qui est le vôtre est peut-être jeu à somme nulle : ce qu'il vous donne à l'intérieur, il vous le reprend à l'extérieur (dans vos relations au monde et aux autres en dehors de l'organisation).
(Au delà d'un jeu à somme nulle, ce processus pourrait aussi être prédateur si l'insistance à vouloir convaincre les autres les vidait aussi de leur énergie. Mais j'ose espérer qu'il n'en est rien.)

Mais cette idée d'un jeu à somme nulle vous reprenant dehors ce qu'il vous donne dedans est juste une hypothèse, une manière simple de caricaturer les choses, il n'y a que vous qui pourrez savoir avec le temps le prix que vous aura coûté ce choix, et le coût personnel que vous y aurez finalement consenti.

Ces choses un peu trop tranchées étant dites, j'ai lu avec intérêt ce que vous écrivez sur votre expérience du bouddhisme de tradition himalayenne, et vos doutes (fondés) quant à ces premiers pas. J'aime bien votre regard sur le monde, ce quelque chose de clair qui passe aussi dans vos posts. C'est pour cela que je ne serai pas trop tranchant, même si franchement votre passion pour cette organisation paraît, vue d'ici, complètement superflue.


Dernière édition par le Lun 16 Jan - 18:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bouddhismes.info
alainfoucault
Membre de longue date


Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'une CERTITUDE ?   Lun 16 Jan - 17:54

thierry a écrit:
discours très fin et argumenté que je partage tout a fait.

Merci, thierry pour ton site sur les arts martiaux, que j'ai consulté, notamment sur le karate. Le chi quong est intéressant, ainsi que tous les arts internes. Je ressens ta force yang, puissante, et suis certain que ces exercices développe notre énergie et notre santé. J'en resterai là aussi avec toi, sur le bouddhisme, sentant bien que la "porte est fermée". Pas de problèmes, chacun est libre! Merci;Alain;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alainfoucault
Membre de longue date


Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'une CERTITUDE ?   Lun 16 Jan - 18:03

Im a écrit:
Oui d'un côté vous êtes mieux ainsi, vous vous rechargez, mais de l'autre côté, de celui des autres, vous êtes moins en phase, et le cas échéant comme les autres argumentent avec vous, vous pouvez légitimement vous sentir déchargé, un peu las, voire fatigué.
Ce que je veux dire par là est que cet engagement qui est le vôtre est peut-être jeu à somme nulle : ce qu'il vous donne à l'intérieur, il vous le reprend à l'extérieur (dans vos relations au monde et aux autres en dehors de l'organisation).
Mais c'est une hypothèse, il n'y a que vous qui pourrez savoir avec le temps le prix que vous aura coûté ce choix, et le coût personnel que vous y aurez finalement consenti.

réponse,
Chacun "donne" ou prend à l'extérieur, mais le boudhisme prône l'inséparabilité entre soi et l'environnement(esho funi), donc en étant dans un état de vie rayonnant, les autres en profite et on peut influer sur cet environnement, positivement. De plus on transforme et allège son propre karma(bienfait de la pratique), donc les causes de nos souffrances à la racines, depuis la neuvième conscience. Donc encore tout bénéfice pour créer l'harmonie et la paix autour de soi. Ce nettoyage du karma et le bienfait de "l'allègement des rétributions karmiques", est une des raisons de pratiquer. Participer à la paix mondiale activement en est une autre. Pour celà, notre"arme", c"est le dialogue", en accord avec la phrase:" c'est par la voix que s'accomplit l'oeuvre du Bouddha". Merci;Alain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Im
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 389
Localisation : http://bouddhismes.info
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'une CERTITUDE ?   Lun 16 Jan - 18:18

La "neuvième conscience" semble vous être aussi familière que la carte de France !

Alain, vous êtes très sympathique, cultivé et cordial, mais vous êtes aussi un vrai juke box dharma, il suffit d'appuyer sur "play" et on a droit à tout le répertoire "Céline Dion de l'illumination" ! Tout est déjà écrit, composé, produit et chanté, il n'y a rien à faire.

Ces références que vous citez si abondamment vous mettent hors d'atteinte du débat, car chacun de vos interlocuteur tôt ou tard vous dit :

Pouce, je passe mon tour !


PS : j'ai fusionné les sujets autour de la certitude et de Nichiren dans le présent fil, tous les messages y sont inclus par ordre relatif de date et d'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bouddhismes.info
alainfoucault
Membre de longue date


Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'une CERTITUDE ?   Lun 16 Jan - 18:30

Im a écrit:
Oui d'un côté vous êtes mieux ainsi, vous vous rechargez à bloc, mais de l'autre côté, de celui des autres qui sont en dehors de votre monde d'idées, vous êtes peut-être un peu moins en phase. Et le cas échéant comme certains parmi ces personnes extérieures à votre monde spirituel argumentent avec vous, vous pouvez légitimement vous sentir déchargé, un peu las, voire fatigué de ce débat qui doit souvent se reproduire à l'identique, et qui les fatigue aussi.
Ce que je veux dire par là est que cet engagement qui est le vôtre est peut-être jeu à somme nulle : ce qu'il vous donne à l'intérieur, il vous le reprend à l'extérieur (dans vos relations au monde et aux autres en dehors de l'organisation).
(Au delà d'un jeu à somme nulle, ce processus pourrait aussi être prédateur si l'insistance à vouloir convaincre les autres les vidait aussi de leur énergie. Mais j'ose espérer qu'il n'en est rien.)

Mais cette idée d'un jeu à somme nulle vous reprenant dehors ce qu'il vous donne dedans est juste une hypothèse, une manière simple de caricaturer les choses, il n'y a que vous qui pourrez savoir avec le temps le prix que vous aura coûté ce choix, et le coût personnel que vous y aurez finalement consenti.

Ces choses un peu trop tranchées étant dites, j'ai lu avec intérêt ce que vous écrivez sur votre expérience du bouddhisme de tradition himalayenne, et vos doutes (fondés) quant à ces premiers pas. J'aime bien votre regard sur le monde, ce quelque chose de clair qui passe aussi dans vos posts. C'est pour cela que je ne serai pas trop tranchant, même si franchement votre passion pour cette organisation paraît, vue d'ici, complètement superflue.

réponse re-,

Merci de cette appréciation qui est un baume pour moi. Mon expérience passé, dans une phase troublée de maldie, est une base pour mon présent. Après le yoga que j'ai adoré sur le plan du bien être et du conatct avec la prof, j'ai abordé le yoga tibéthain auquel elle s'éatit initié, avec, notament des séances "yoga spontané", assez surprenantes sur des musiques indiennes destinées aux transes . des pratiques de déblocage d'énergie. Une sorte de"gourou" sympathique ayant vaincu la maldie en s'initiant auprès de maîtres , chapeautait l'ensemble et l'on pouvait le consulter lors de séminairesde rééquilibrages énergétique. J'y suis allé une fois, alors que j'étais en soin et ne voyait pas le" bout du tunnel". Sensation de chaleur dans le plexus et de recharge. Sans doute un apport qui m'aura aideé, sans suivi par la suite. Je suis ressorti lessivé de deux ans d'hosto, après une grave décompensation/dépression, et croyant être devenu"fou". c'est ainsi que toutes mes bases d'équilibres ont été brisés en un instant, alors que je me croyais indestructible( karaté,yoga,végétarisme, grand air du large,....)Je ne savais plus à quels saints me vouer!
C'est pourquoi, après toutes ces expériences minantes; aujourd'hui, je pense avoir retrouvé ce cher équilibre que j'ai appelé de toute ma détresse de l'époque. Ma vie a été brisée, emportant ma fonction de père et ma relation de couple, alors;je me suis retrouvé complétement isolé en privation totale de"sens"(gopût, odorat, tactile), sous camisole chimique, aux mains d'apprentis sorciers.
J'ai vu qu'un équilibre peut-être facilement rompu, tout comme un tremblement de terre détruit des milliers de vie en un instant. Je ne pouvais plus me contenter d'un bien être illusoire, et quand ma future compagne de l'époque m'a parlé de ce bouddhisme, j'ai voulu essayé.(Mon frère, pratiquait depuis Six ans , sans que je m'y intérresse, trop effrayé par ces pratiques étranges...On peut certe vivre sans pratiques ni ccroyance, mais pour moi, j'aurai l'impression d'un vide et d'un manque intérieur(sans parler de dépendance). Alors j'avance, en observant ma vie et ses évolutions, ainsi que celles de mes proches, parents,... Je constate que lorsque je pratique pour quelqu'un, s'en suit toujours un résultat pour la personne, quel que soit le sujet.
On n'est plus obligé de parler d'organisation.
Merci. Alain;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenryu
Membre de longue date


Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'une CERTITUDE ?   Lun 16 Jan - 18:36

Tout ça ça me rappelle mon engagement dans la sangha de shambhala. Bien que son maître Trungpa Rimpoche ait du mérite à mes yeux, on peut qualifier l'ambiance des centres comme étant fondées sur des croyances.

Bref j'y adhérais plus ou moins à ces croyances de fond, mais à vrai dire cette communauté m'attirait parce qu'elle regorgeait de jolies demoiselles célibataires, toutes fraîches et délicieuses. Remarquez c'est une excellente excuse pour avoir des croyances.

J'ai pris la plus belle, la plus douce, la plus dévouée, et alors tout d'un coup je me suis trouvé dans l'inutilité de croire davantage à des sornettes, et de côtoyer des gens aux mentalités de guimauve trempée dans du miel.

On a fait un enfant ensemble, on s'est libéré des croyances inutiles ensemble, maintenant on bosse ensemble dans ce qui nous plait, et le matin quand j'ai du mal à me lever parce que j'ai passé la nuit sur les forums, elle vient me réveiller en me mettant sa magnifique poitrine dans la figure. Very Happy

C'est cool, non ? Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenryu
Membre de longue date


Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'une CERTITUDE ?   Lun 16 Jan - 18:44

Oui, Alain, on est pas obligé de parler organisations, mais c'est vous qui aviez commencé Laughing

Il y a plein d'autres choses à dire, à échanger. Comme votre parcours, par exemple, dont je prends connaissance avec respect.

On aime bien batailler avec les idées parce qu'on est un peu voyou, mais loin de nous la pensée de vous heurter, de vous miner, ou d'affaiblir votre foi ou vos croyances qui vous aident.

Encore une fois, si vous trouvez ce qu'il vous faut là où vous le trouvez, eh bien tant mieux. Puisque vous respectez notre point de vue, nous respectons le vôtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alainfoucault
Membre de longue date


Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'une CERTITUDE ?   Lun 16 Jan - 18:52

Im a écrit:
La "neuvième conscience" semble vous être aussi familière que la carte de France !

Alain, vous êtes très sympathique, cultivé et cordial, mais vous êtes aussi un vrai juke box dharma, il suffit d'appuyer sur "play" et on a droit à tout le répertoire "Céline Dion de l'illumination" ! Tout est déjà écrit, composé, produit et chanté, il n'y a rien à faire.

Ces références que vous citez si abondamment vous mettent hors d'atteinte du débat, car chacun de vos interlocuteur tôt ou tard vous dit :

Pouce, je passe mon tour !


PS : j'ai fusionné les sujets autour de la certitude et de Nichiren dans le présent fil, tous les messages y sont inclus par ordre relatif de date et d'heure.


Je préfère ACDC! Je vois que je lasse, ça tombe bien car je fatigue un peu (peu de daïmokus ce matin!),. Quand vous dites rien à faire , ce serait trop facile! Il y abeaucoup d'efforts de compréhension derrière et d'acharnement. Mais restons léger et je vous remercie pour vos remarques. Je répond à Tenryu qui me parle de gros nibards et là, je commence à fantasmer!Merci!Alain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alainfoucault
Membre de longue date


Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'une CERTITUDE ?   Lun 16 Jan - 19:01

Tenryu a écrit:
Tout ça ça me rappelle mon engagement dans la sangha de shambhala. Bien que son maître Trungpa Rimpoche ait du mérite à mes yeux, on peut qualifier l'ambiance des centres comme étant fondées sur des croyances.

Bref j'y adhérais plus ou moins à ces croyances de fond, mais à vrai dire cette communauté m'attirait parce qu'elle regorgeait de jolies demoiselles célibataires, toutes fraîches et délicieuses. Remarquez c'est une excellente excuse pour avoir des croyances.

J'ai pris la plus belle, la plus douce, la plus dévouée, et alors tout d'un coup je me suis trouvé dans l'inutilité de croire davantage à des sornettes, et de côtoyer des gens aux mentalités de guimauve trempée dans du miel.

On a fait un enfant ensemble, on s'est libéré des croyances inutiles ensemble, maintenant on bosse ensemble dans ce qui nous plait, et le matin quand j'ai du mal à me lever parce que j'ai passé la nuit sur les forums, elle vient me réveiller en me mettant sa magnifique poitrine dans la figure. Very Happy

C'est cool, non ? Cool


réponse,
C'est cool en effet! Je vous envie un peu, car j'ai perdu de milieu familial et ne vois plus mes deux enfants, dont un qui va avoir onzeans finde mois. Je me suis reconstruis avec quelqu'un d'autre et espère revoir un jour mes enfants, constatant une fois de plus l'aspect éphémère des phénomènes. Côté nibards, ça va, mais je dois dire que les évènements que j'ai vécu(séparation), m'ont un peu refroidi, même si les chose "de la vie" me motive énormément!
Je suis d'accord pour "lourder" les fatras de toutes sortes, qui encombre nos existences, et vivre sa vie pleinement. Et une paire de "nibards", ça aide effectivement; surtout dans le nez!Alain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenryu
Membre de longue date


Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'une CERTITUDE ?   Lun 16 Jan - 19:41

Je suis heureux de voir que pour l'essentiel, nous sommes entièrement d'accord king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Im
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 389
Localisation : http://bouddhismes.info
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'une CERTITUDE ?   Lun 16 Jan - 19:50

Cher Alain,

Merci de votre franchise, de votre approche où vous avancez sans masque. Total respect.
Je comprends mieux aussi votre passion pour cette pratique puisqu'elle vous a sorti de ces difficultés, qui sont désormais loin derrière vous. C'est sans doute naturel que vous gardiez une gratitude forte pour l'école qui vous a sorti de l'embarras. Si vous êtes entier, en effet, vous ne refuserez pas votre sentiment d'appréciation à ceux qui vous auront efficacement aidé. Je peux comprendre.

Je vous poserais volontiers cette question, mais vous n'avez pas à y répondre : A quoi attribuez-vous l'arrivée de ces difficultés (celles, passées, que vous nous avez racontées ci-dessus) dans votre vie, alors que vous étiez très branché sur le développement personnel, les arts martiaux, la spiritualité, et que tout dans votre démarche curieuse et ouverte, semblait vous inviter à l'équilibre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bouddhismes.info
thierry
observateur avisé
avatar

Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'une CERTITUDE ?   Lun 16 Jan - 19:53

je respecte aussi le parcours et le parlé vrai, nous avons tous nos souffrances et il a bien fallu se construire ou déconstruire avec.

ce n'est pas tant la pratique que la qualité de coeur et d'esprit d'une personne qui compte, j'ai rencontré des pratiquants nichiren qui pratiquait très bien et s'approfondissait ainsi.
On le sent bien a distance, a contrario je me souviens etre allé sur un forum nichiren et l'on sentait aussi la volonté de faire adhérer a tout prix a la "loi merveilleuse"

Laughing

anyway que tout le monde aille bien ! Smile dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alainfoucault
Membre de longue date


Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'une CERTITUDE ?   Lun 16 Jan - 20:27

Im a écrit:
Cher Alain,

Merci de votre franchise, de votre approche où vous avancez sans masque. Total respect.
Je comprends mieux aussi votre passion pour cette pratique puisqu'elle vous a sorti de ces difficultés, qui sont désormais loin derrière vous. C'est sans doute naturel que vous gardiez une gratitude forte pour l'école qui vous a sorti de l'embarras. Si vous êtes entier, en effet, vous ne refuserez pas votre sentiment d'appréciation à ceux qui vous auront efficacement aidé. Je peux comprendre.

Je vous poserais volontiers cette question, mais vous n'avez pas à y répondre : A quoi attribuez-vous l'arrivée de ces difficultés (celles, passées, que vous nous avez racontées ci-dessus) dans votre vie, alors que vous étiez très branché sur le développement personnel, les arts martiaux, la spiritualité, et que tout dans votre démarche curieuse et ouverte, semblait vous inviter à l'équilibre ?


Réponse,

Personnes n'évite les difficultés et quelles qu'en soient les causes profondes, les miennes sont arrivées par des fréquenations qui se sont avérées douteuses, sans mettre sur le dos de ces personnes toute la responsablité. A l'époque, effectivement je me sentais en harmonie avecle monde entier et bien dans ma peau, malgré mon enfance douloureuse(y'a pire). J'avais un ami et collègue (grand fumeur de hasch et autres substances dont j'ignorais l'existence), qui suivait, disait-il, une initiation via des livres intitulés:" la clé"vol 1 et 2, condensé de toute la symbologie universelle, écrite par un ex Bikshu(peut-être Mathieu le tibéthain). Cet ami avait une relation avec in drôle d'énergumène se faisant appelerDavid, nom d'emprunt et belge d'origine, officiant dans les arts Magna (grands), comme il disait. J'étais amusé et à l'aise lors de mes visites et partageais des presque nuits de discussion autour de" l'énergie", le magnétisme,... Il s'est prêté à une expérience sur moi, qu'il appelait " induction d'onde têtha", procédé de transfert d'énergie, mis au point par lui. Je n'avais peur de rien et n'ai rien ressenti dans un premeier temps.
parallèlement, par jeu et curiosité, je testai brièvement le haschich et même un demi-acide(à l'opposé de moi), sans savoir ce que c'était et devant l'insistance de ce collègue jovial qui ne parraissait pas atteint par ses effets. là, je crois avoir été totalement manipulé, sans m'en rendre compte, par excès de confiance en moi et en lui. Par une certaine innocence aussi, où je croyais être à l'abri de la malveillance, même par jeu. Tout est parti en vrille très vite par la suite. et je me suis retrouvé en état de délire total, luttant pour m'accrocher à larélité de toutes mes forces et confaint ma fille en bas âge, aux bons soins de sa mère pour les protéger et élucider l'affaire. Aucune réponse n'est venue et ils sont partis, tous dans le sud, vers Foix, pour vivre leur trip. Je me suis retrouvé sur le carreau ; livré à moi-même sans pouvoir identifier le problème.J'ai aussi pensé par la suite, que aynt lu la formile, Nam Myoho Renge Kyo, dans ces livres, cela avait pu déclencher cette révolution, puisque " la machine à laver le karma "se met en route dès que l'on plante cette graine. Je ne savais plus et rien n'était plus cohérent. Où était cet équilibre que je savourais? mon errance tumulteuse dura presque deux ans, naviguant entre Nantes(ma famille), et la bretagne où j'avais ma fille; et finissant par de mander en 1988, mon admission dans un centre de post cure(un Chateau), aux bon soin du docteur pouet' et de son équipe. J'y restais deux ans et sorti tant bien que mal de là et de la dépendance médicamenteuse où j'étais. Je pense avoir peut -être subi uneffet retour des années d'enfance à la DDASS, et le fait d'avoir assumer des charges qui s'vérèrent trop lourdes pour moi. Je venais également de confier ma soeur à la famille de ma copine pour la sortir d'une ambiance familiale de grave dépression(karma familial), ainsi que de confier mon frère en proie à des bouffées délirante,au chr de Morlaix, en allant le voir tous les jours jusqu'à sa sortie. sans m'en rendre compte j'avais sans doute accumulé trop de choses et à la première occasion, le raz de marée a tout emporté.
J'ai eu accès à mon dossier récemment, et j'y ai vu les termes de décompensation, et compris de quoi il s'agissait; La psy a été sympa et m'a expliqué que cela arrivait , sans forcément se reproduire par la suite. Le fait est que lj'en suis sorti. En pratiquant, j'ai approfondi, et compris les causes karmiques inhérentes à ma vie(sans fatalité).
Dons à la base de mauvaises rencontres et une révolution terrible. J'ai gagné en sérénité et compréhension aujourd'hui et me garde de juger trop vite la détresse des gens, ayant connu de terribles souffrances moi-même. Je ne suis tombé ni dans la drogue, ni dans l'alcool, appréciant quand même le bon vin et la bonne chair. Voilà un peu de moi même. Mais c'est du passé.
Merci.Alain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tinh'Y
Membre de longue date
avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'une CERTITUDE ?   Lun 16 Jan - 23:28

J'admire ici le phénomène de groupe autour de notre ami Alain, qui nous a superbement décrit le fonctionnement d'une secte aider ceux qui sont dans la difficulté, les aider par la croyance...

Le phénomène de groupe est tout à fait complet quand cela se termine par nous sommes d'accord...

Et bien sur le fond je ne suis toujours pas d'accord...

Non que je sois dans la vérité comme le crois Alain, mais en tant que psychothérapeuthe je ne puis être d'accord... quand la foi s'écroulera le remède peut-être pire que le mal.... aussi Alain je souhaite que votre foi ne s'écroule jamais, ou plutot qu'elle s'écroule en douceur parce que vous n'en aurez plus besoin...

excusez moi de ne pas m'appitoyer sur votre sort, la misère étant mon pain quotidien... mais j'ai toujours essayé de faire que les gens puissent s'en sortir par plus de liberté....

et ma foi cela a bien souvent réussit à peu près, Il est vrai que parfois une croyance est une bonne béquille... ceci dit sans aucun sens péjoratif car le béquillage fait partie de la thérapie sauf que l'on essaie que l'autre puisse s'en passer et c'est surtout cela qui prend du temps

Puissiez vous acquérir la liberté du vrai croyant qui est celle de ne plus croire.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tinh'Y
Membre de longue date
avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'une CERTITUDE ?   Lun 16 Jan - 23:49

au fait merci Tenryu

Citation :
De toutes façons Tin'hy, quoi que tu fasses, on finira toujours par te tomber sur le dos

mais pas tous à la fois, I'am a poor old woman...

mammy Dalton hihi rambo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qu'est ce qu'une CERTITUDE ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'est ce qu'une CERTITUDE ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» (boeing sans certitude) Lors de la traversée par le Bac :Blaye...Lamarque le samedi 5/09/09
» l'homme a plus besoin de certitude que de Vérité"
» Les Signes de Certitude Morale de Prédestination
» La certitude et le doute
» Une certitude est-elle une pensée morte ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum bouddhisme & dépendance :: Accéder au forum bouddhismes & dépendance :-
Sauter vers: